Deze website in het Nederlands bekijkenView this website in English
 

Ceintures de radiations

Van Allen

Les ceintures de radiations (également connues sous le nom de ceintures de Van Allen) sont des régions annulaires encerclant la Terre, dans lesquelles se trouvent des particules très énergiques (c’est à dire très rapides).

Ces particules sont essentiellement piégées dans le champ magnétique terrestre. On peut considérer que ces particules sont une forme de rayonnements ionisants. De ce fait, ces particules constituent un véritable danger pour les humains et pour les vaisseaux spatiaux en orbite autour de la Terre.

 

Magneto

 

Les ceintures de Van Allen tirent leur nom du physicien américain James Alfred Van Allen qui les a découvertes en 1958, grâce au premier satellite américain Explorer 1.

Static empirical models
Static empirical models based on average observations from 20 satellites. Large spatial and energy coverage. More on http://www.spenvis.oma.be

 

La modularité de l’instrument permet de l’adapter à d’autres vaisseaux spatiaux sur d’autres orbites pour mesurer d’autres flux de particules spatiales, tel que le vent solaire, par exemple, émis par le Soleil dans toutes les directions vers l’espace interplanétaire.

Article complet Les ceintures de radiations de Van Allen

 

Implications for Space travel

Astronaut

  • Satellites failures (internal charging)
    (MeV electrons)
  • Electronic problems, integrated circuits, parasite signals, discharges… (surface charging)
    (0.1-100 keV electrons)
  • Single Event Upset (micro-electronic devices, semiconductor memory, transistors, microprocessors, solar cells, sensors…)
    (MeV ions)
  • Radiation sickness (astronauts limite dose: 1 sievert) shielding

 

Link naar de website van het Federaal Wetenschapsbeleid
Link naar de Federale Portaalsite